Découvrez le village de Matra en Haute Corse, la beauté des paysages naturels, l’authenticité du village et la culture locale portée par les Corses.

Matra

Dans la plaine orientale de la Haute-Corse, dans la région de l’Oriente, sillonne une petite route, la D16. Elle commence au nord de l’étang de Diana à l’embranchement avec la grande T10, reliant Bastia à Bonifacio. Prenant la direction du nord-est, elle traverse les grands vignobles de la région avant de monter vers les montagnes. Avec elle, vous allez parcourir pas loin de 50 km de routes typiques de l’île de beauté, belles et sinueuses. Elle vous emmène traverser de très beaux villages, comme on les imagine en Corse, avec de hautes maisons aux façades austères et impressionnantes, de charmantes églises aux campaniles élancés, et d’anciens jardins en terrasse. Au détour d’un virage, vous apercevrez une indication : Cappella A Madonna di e Grazie. Bifurquez dans cette direction pour admirer une belle chapelle et son panorama époustouflant. Puis reprenez votre route pour traverser le village de Tox, puis vous apercevrez un étonnant village construit tout en haut d’une crête, Campi. Faites une halte pour visiter ses merveilles. La D16 continue son chemin à travers maquis épais, fougères et chênes verts, châtaigniers et figuiers jusqu'au village de Maïta et son église remarquable Saint-Siméon. Enfin vous arrivez à Matra !

Un village à découvrir au cœur du Parc Naturel Régional de Corse

Village niché à 580 mètres d'altitude au milieu de forêts luxuriantes et de maquis, Matra a su préserver son authenticité au fil du temps. Avec une population d'environ 400 âmes avant la guerre de 1939-1945, et seulement 50 aujourd’hui, le village a connu une période prospère. Vous découvrirez son histoire passionnante en commençant par vous attarder autour d’une étonnante pierre gravée.

Dès votre arrivée, ce fascinant bloc de schiste gravé et datant de l’âge du bronze final, entre 1200 et 900 avant JC, vous surprendra par sa spécificité. Située au lieu-dit Santa Maria, cette pierre est ornée de cupules et d'incisions représentant le ciel nocturne. L'association A Santa Maria veille à sa préservation et a mis en place un panneau explicatif pour en valoriser son histoire.

En vous rendant sur la place du village, vous serez émerveillé par le château de Matra. Jadis occupé par la famille Matra, alliée puis rivale de Pascal Paoli, le château est doté d'une tour crénelée et de fenêtres en pierre de style roman, s'intégrant harmonieusement à l'architecture du village. Bien que propriété privée et non visitable, son charme se révèle déjà depuis l'extérieur.

Le patrimoine religieux de Matra est tout aussi digne d'intérêt. Les ruines du couvent franciscain et l'église pisane San Bernardinu racontent l'histoire spirituelle de ce lieu reculé. À Funtana di i Frati et A Funtana Santa Maria, les fontaines traditionnelles, ajoutent une touche de charme à la découverte de Matra.

Pour les amoureux de la nature, à la sortie du village, plusieurs sentiers vous invitent à une balade à travers les forêts verdoyantes de chênes et les châtaigneraies centenaires. Au cœur du Parc Naturel Régionale de Corse, le sentier des trois croix vous proposent une randonnée vers la Croce di u Piandulacciu, puis vers la Punta di u Castellu pour enfin trouver la Croce d'Alisu. Vous traverserez des châtaigneraies, découvrirez l'ancienne chapelle et des caselli. Emprunterez un petit bout du sentier Mare a Mare, monterez jusqu’au Col de Muteri. Avant de redescendre vers le village de Matra, admirez la vue imprenable sur la plaine orientale de la Corse. Vous en prendrez plein les yeux. Comptez 5 h de marche pour parcourir la boucle entière.

Avant de quitter le village de Matra, n’oubliez pas de visiter les anciennes mines d’arsenic, témoins du passé industriel de la région. Situées à moins de 500 m du village au nord, vous trouverez d’anciens bâtiments en ruine, et des rails.

À proximité de la D16, entre le village de Matra et celui de Pianello, arrêtez-vous pour vous rafraîchir dans l’eau claire de la rivière de la Bravone. À cet endroit, la rivière forme une magnifique cascade et un bassin des plus agréables pour se détendre. Très peu fréquenté, ce lieu enchanteur vaut vraiment le détour.

Que vous soyez en couple ou en famille et en quête de moments paisibles en pleine nature, ce village corse est une destination de choix pour se ressourcer au cœur d'une nature préservée. Pour continuer votre découverte de cette vallée, suivez à nouveau la D16, elle vous emmènera jusqu’au village d'Erbajolo où vous entrerez dans la communauté de communes Pasquale Paoli, promesse de nouvelles découvertes.

Dans Oriente vous aimerez aussi ...

A découvrir aussi à Haute Corse, Matra, Oriente...

Festival Corse
Sponsorisé
Festival Corse
Sponsorisé
Plages Haute Corse
Sponsorisé
Plages Cap Corse
Sponsorisé
Plages Calvi
Sponsorisé
Plages Bastia
Sponsorisé
Villages Corses
Cascades Corse
Monuments Corse
Pasquale Paoli
Oriente
Nebbiu
Marana Golo
Costa Verde
Costa Verde
Castagniccia-Casinca
Castagniccia-Casinca
Castagniccia-Casinca
Castagniccia-Casinca
Castagniccia-Casinca
Balagne
Balagne
Balagne
Plages Saint Florent
Plages Saint Florent
Plages Saint Florent
Plages L'Île-Rousse
Plages L'Île-Rousse
Plages Algajola
Balagne
Plages Haute Corse
Piscine Naturelle & Lac Corse
Piscine Naturelle & Lac Corse
Montagne Corse
Plages Haute Corse
Plage de Corbara
Randonnées Haute Corse